Comment construire un escalier flottant ?

escalier flottant

Publié le : 05 décembre 20224 mins de lecture

Les escaliers représentent des composants fonctionnels et essentiels dans plusieurs habitations. En plus de cela, ces éléments doivent contribuer à la mise en valeur du côté esthétique de la maison. L’installation d’un escalier flottant ou suspendu constitue un bon moyen de rendre un logement unique. Par ailleurs, ce genre d’escalier apporte une touche particulière à la structure d’un habitat au décor minimaliste et moderne. Que ce soit lors d’une rénovation ou d’une construction d’habitation, aménager un escalier demande toujours quelques connaissances de base. Alors, comment procéder pour construire un escalier flottant ?

Sélectionner le bon matériau

Avant toute chose, divers éléments sont à considérer avant de construire un escalier flottant. Le style et le matériau représentent des critères importants à ne pas négliger. Concernant le style, vous pouvez vous inspirer sur les images et photos publiées et disponibles sur le web. En ce qui concerne les matériaux, de nombreuses possibilités s’offrent à vous. Vous pouvez par exemple opter pour l’escalier en bois ou en métal. Le bois désigne matière pas chère offrant un style rustique à votre intérieur. Un escalier flottant en bois est une option idéale pour une habitation de campagne. Ensuite, vous avez le matériau en aluminium qui est aussi abordable et léger. Il s’agit d’ailleurs d’une matière très facile à entretenir. L’escalier flottant en inox est une option parfaite si vous désirez apporter un look moderne à votre maison. Vous avez en outre le béton qui constitue un matériau résistant. Vous devez en revanche effectuer de gros travaux si vous prévoyez construire un escalier suspendu en béton. D’autres matériaux sont envisageables pour fabriquer un escalier flottant comme la pierre et le verre. 

Dresser un plan de l’escalier flottant

Avant d’installer votre escalier flottant, vous devez établir un plan de la structure. L’installation de ce type d’escalier demande une certaine technicité. Il faut avoir les compétences requises pour réaliser les travaux. C’est pourquoi il s’avère judicieux de contacter un spécialiste pour construire et installer votre escalier suspendu. Le plan doit contenir des éléments comme le giron, la hauteur des marches, le nombre de marches, la longueur de la trémie, la hauteur sous plafond et la hauteur de l’escalier. Les dimensions de l’espace sur lequel vous comptez poser votre escalier doivent être mesurées. Vous devez aussi repérer l’angle d’inclinaison de votre marchepied. 

L’installation de l’escalier flottant

Une fois que vous avez fini de dessiner le plan de votre escalier flottant, vous pouvez à présent vous concentrer sur sa construction. Un escalier suspendu ne dispose pas de limons. Dans ce cas, les poteaux, les fixations et les marches doivent être solides. Si possible, enfoncez bien les marches dans le mur ou fixez-les avec un support sous la marche. Pour faciliter le perçage des trous pour les fixations, il est recommandé de privilégier le matériau en bois pour votre escalier. Lorsque les marches sont rétrécies, elles sont faciles à poser. Une fois l’assemblage des éléments terminés, vous avez encore des travaux de finitions à réaliser : soit vous peignez votre escalier, soit vous lui appliquez du vernis. 

Plan du site